Saint-Sulpice-de-Favières

Biodiversité

La commune de Saint-Sulpice-de-Favières reconnue “Territoire engagé pour la nature”

La Région Île-de-France et l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) ont organisé le 21 novembre 2022 une cérémonie pour les 98 collectivités reconnues « Territoire engagé pour la nature » au titre des années 2020, 2021 et 2022 en Île-de-France.

La commune de Saint-Sulpice-de-Favières, lauréate pour l’année 2021, a reçu cette distinction récompensant son engagement à mettre en œuvre des actions en matière de protection et de restauration de la biodiversité.

On rappelle notamment les actions suivantes mises en œuvre depuis lors:

-sensibilisation des élèves de l’école des Tilleuls à la biodiversité

-gestion différenciée des espaces verts (fauche tardive)

-installation d’un nichoir à chouettes effraies dans le clocher

-animation sur la trame noire  ‘’le jour de la nuit », auprès des habitants

On notera que Saint-Sulpice-de-Favières est la moins peuplée  des 123 communes d’Île de France à avoir bénéficié du label « Territoire engagé pour la nature », depuis sa création en 2019.

Concrètement, cette reconnaissance permet au village d’être accompagné par des experts pour renforcer son programme d’actions au profit de la biodiversité, mais également d’avoir accès au “club des engagés” pour échanger avec d’autres collectivités sur les bonnes pratiques.

Le programme “territoires engagés pour la nature” (TEN)

Le dispositif TEN vise à soutenir les plans d’actions des collectivités territoriales en faveur de la biodiversité.

Le programme “Territoires engagés pour la nature” vise à faire reconnaître et valoriser des plans d’actions en faveur de la biodiversité. Il s’adresse aux communes et intercommunalités quelle que soit leur taille, qu’elles soient débutantes ou initiées en matière de biodiversité.

Les collectivités candidates doivent élaborer un plan d’actions pour les 3 prochaines années en faveur de la biodiversité, qui doit s’intégrer dans tous les domaines de compétences de la collectivité (aménagement, éducation, etc.). Ce plan d’actions est ensuite évalué par un jury régional, qui dresse également un bilan de l’exécution au terme des 3 ans.

En l’absence de Mathieu Gouirand, conseiller municipal en charge de la biodiversité, Olivier Berlin représentait la commune à cette cérémonie (3ème rang en haut – 2ème à droite)

 

Comments are closed.